Annuaire entreprises internet
Publié le - 3206 hits -

Le groupe PROFINA : un spécialiste du montage de dossiers de défiscalisation

Pérennisez votre placement en Outre-Mer sous la loi Girardin industriel grâce au groupe PROFINA, le spécialiste des investissements financiers. Celui-ci est spécialisé dans la gestion de dossiers d’investissements en Outre-Mer sous la loi Girardin.

Le principe de la loi Girardin industriel

L’investisseur métropolitain achète un matériel industriel qu’il loue à une entreprise exploitante pendant une durée minimale de 5 ans. Ladite entreprise doit alors se trouver dans les DOM TOM. À cet effet, l’investisseur, cette dernière et l’établissement financier qui accorde le prêt pour l’acquisition du matériel souscrivent au capital d’une SNC ou d’une SAS. Celle-ci est dissolue lorsque l’investisseur décide sa sortie en montage : le matériel est alors cédé à une somme symbolique pour devenir la propriété de l’entreprise.

Le groupe PROFINA est à la disposition des investisseurs pour tout conseil et accompagnement ; de même, un simulateur est disponible en ligne sur son site https://www.groupe-profina.com.

La loi Girardin pour défiscaliser soit sous agrément fiscal soit de plein droit

L’investisseur peut réduire le montant de ses impôts sous la loi Girardin en optant pour deux principes :

- la défiscalisation sous agrément fiscal : le secteur du transport et celui de la rénovation hôtelière nécessitent l’aval des services fiscaux afin d’être éligibles à la loi Girardin industriel. Il en est de même pour certains autres secteurs selon le montant de leur recette et dont le programme d’investissement ne dépasse pas 2 ans d’activité. Ces secteurs sont entre autres celui de l’agriculture, de la construction navale, de l’industrie automobile, charbonnière et de la sidérurgie, de la pêche maritime, de la navigation de plaisance … Les entreprises en redressement fiscal ne sont pas éligibles à la loi Girardin industriel.

- la défiscalisation de plein droit : le programme ne requiert pas l’accord de la direction générale des finances publiques sous certaines conditions, notamment celles relatives au code général des impôts.